Le 30 septembre, alors que les vendanges s’achèvent sous un magnifique soleil avec la récolte des derniers cabernet sauvignon, les premières cuves de merlot commencent à révéler leur potentiel.

Ce millésime, précoce en raison de la chaleur de l’été et du peu de pluie, donne dans l’ensemble une belle satisfaction autant sur le plan de la qualité que sur celui de la quantité. Le vignoble de Ségur de Cabanac à Saint-Estèphe et Moulin de la Rose à Saint-Julien, proches de l’estuaire ont été épargnés par les gelées du printemps. Les premières dégustations des mouts révèlent un beau fruité avec de la fraîcheur t une belle matière. A suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!